K40 – Introduction

Si l’on cherche Graveuse Laser sur les sites marchands, on tombe rapidement sur des modèles K40. Historiquement, cette machine a été mise sur le marché par Epilog : une boite bleue, avec un tube laser à l’arrière, très chère, peu performante.

Depuis, de nombreuses entreprises chinoises ont copié, modifié, amélioré la machine de base, pour proposer un produit – certes loin d’être parfait – à un prix très abordable.

J’ai donc décidé de tester, en étant bien prévenu que c’est une machine pour bricoleur averti !

J’ai donc cherché, cherché, et fini par trouver sur AliExpress, la K40 “dernière version” (si cela veut vraiment dire quelque chose) disponible en livraison depuis l’Europe, histoire de limiter au maximum les délais.

Réception sans problème 8 jours plus tard. Emballage sans aucune trace de choc. Machine visiblement en parfait état extérieur (ce sont les problèmes habituellement remontés : défaut d’aspect, choc, roulettes KC).

Pour moi, les problèmes sont à l’intérieur. Visiblement, la machine a subit une belle chute verticale : le DVD contenu dans une petite sacoche avec les autres accessoires est cassé en 2, sans aucun doute possible, coincé sous le support de l’axe Y, qui lui est totalement faussé. Impossible de déplacer l’axe, la courroie X étant bloquée.

Je savais qu’il fallait être bon bricoleur pour améliorer cette machine. Je vais devoir être bon bricoleur pour déjà essayer de la faire fonctionner !!! Dans la mesure où je vais devoir démonter plusieurs choses, je vais sans doute en profiter pour apporter les modifications que j’envisageais plus tard.

Ci-dessous la liste des actions que je prévois :

  • réparation provisoire du chariot pour tenter de vérifier si l’électronique et le tube laser fonctionnent. Opération prioritaire pour négocier avec le vendeur et trouver la meilleure solution,
  • Modification de la fixation du tube, car aucune possibilité de réglage de l’alignement. C’est aussi un point faible connu de cette machine. Il devient très difficile de régler les différents miroirs si le tube n’est pas correctement aligné,
  • Modification du système d’extraction des fumées. Là aussi un point bien identifié sur les forums,
  • Modification du support de fixation de la pièce à graver. Le système fourni avec la machine ne permet pas un réglage de l’axe Z. C’est pourtant un élément important avec ce type de laser. Le maximum de puissance se trouve à une distance focale bien précise,
  • Ajout d’un air assist,
  • Ajout d’un pointeur laser pour réglage du positionnement initial (les laser CO2 sont invisibles à l’oeil nu).

Bien évidement, cette liste n’est pas exhaustive, et je m’attends à d’autre problèmes. Il suffit de parcourir les forums (problèmes de ventilation, d’alimentation, de perpendicularité des axes, etc). Mais c’est aussi un challenge très motivant …

Première mise en service

Histoire de me rassurer et de vérifier que cette machine n’est pas totalement HS, la première chose à faire va être de trouver un moyen de remettre en état (même provisoirement) la machine pour tester son fonctionnement… Lire la suite

Fixation du tube et réglage des miroirs

Pour être “efficace”, le rayon laser doit rester le plus possible au centre des différents miroir. Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte… Lire la suite

Extraction des fumées

On s’apperçoit rapidement que le moteur d’extraction est loin d’être efficace. Performant ou pas, sa fixation n’est absoluement pas adaptée à la machine : trop grand, aucune étanchéïté … Lire la suite

Positionnement de la pièce – Axe Z

Cette machine est vendue comme disposant d’une surface de travail de 300 x 200 mm.

Mais dans la réalité, le système de fixation fourni permet au plus le positionnement d’une pièce 80×150 mm, avec une épaisseur très limitée. Autre problème, et non des moindres est que le système est à focale fixe (pas de réglage possible en hauteur). Lire la suite

Air Assist

Lors de la gravure ou de la découpe au laser, il y a production de débris de matière, de fumées plus ou moins nocives. Il existe de plus toujours un risque de feu. Lire la suite …

Viseur Laser

Un laser CO2 est invisible à l’oeil . Pour se positionner correctement avant de commencer un travail, il y a 2 solutions :

  • Soit on envoi une brève impulsion afin de voir où est le faisceau,
  • Soit on dispose d’une autre source, visible cette fois, pour visualiser la position.

La première solution ne demande rien d’autre que l’existant, mais à quand même le gros inconvénient de laisser une trace sur le support. Lire la suite

Au final

Maintenant que ma machine est exploitable et fonctionne finalement plutôt pas mal , je vais pouvoir m’intéresser de plus près aux logiciels utilisables.

K40 – Utilisation

J’ai choisi d’adopter définitivement K40 Whisperer, car il me convient parfaitement par sa simplicité, sa légèreté et sa polyvalence.

K40 Whisperer consomme des fichiers au format svg. Je ferais ensuite un point sur Inkscape, générant nativement des fichiers svg, et reconnu par K40 Whisperer.

Il me restera ensuite à voir comment utiliser FreeCAD, qui va rester pour moi l’outil de modélisation de prédilection dès lors que j’aurais besoin de cotations (Inkscape n’est pas très facile d’utilisation pour du dessin technique).

Plateau rotatif

En parcourant les différentes options offertes par K40 Whiperer, il apparait que ce logiciel semble permettre la prise en compte d’un axe rotatif. Cet axe vient donc en remplacement de l’axe Y. Lire la suite

Translate »